Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Véronique Tadjo
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Sorbonne Paris IV
Distinction

Véronique Tadjo , née le à Paris , élevée à Toulouse , est une écrivaine ivoirienne , auteur de poèmes, de romans et d' ouvrages pour la jeunesse , qu'elle illustre elle-même.

Véronique Tadjo lors d'une lecture à Francfort-sur-le-Main , 2001.

Après avoir séjourné longtemps au Kenya et en Angleterre , elle vit aujourd'hui (2011) en Afrique du Sud où elle dirige depuis 2007 le Département de Français de l' université du Witwatersrand à Johannesbourg [ 1 ] . Elle est lauréate du Grand prix littéraire d'Afrique noire en 2005 [ 2 ] .

Biographie

Née à Paris d'un père ivoirien et d'une mère française, Véronique Tadjo a grandi en Côte d'Ivoire.

Elle a fait l'essentiel de ses études à Toulouse, puis s'est spécialisée dans le domaine anglo-américain à la Sorbonne Paris IV . Sa thèse de doctorat en Civilisation africaine américaine porte sur le processus d' acculturation des Noirs à travers l'esclavage [ 3 ] . Après avoir enseigné l' anglais au Lycée moderne de Korhogo dans le Nord de la Côte d'Ivoire, elle a occupé le poste d'assistante au département d´anglais de l'Université nationale de Côte d'Ivoire.

Elle a écrit plusieurs romans et recueils de poèmes. Ses livres donnent sa vision de l'histoire familiale ( Loin de mon père ), l'histoire nationale ( Reine Pokou ) et l'une des tragédies africaines les plus cruelles de notre temps, le génocide des Tutsi au Rwanda ( L'Ombre d'Imana ).

Il y a une dizaine d'années, Véronique Tadjo s'est lancée dans la littérature pour la jeunesse afin d'apporter sa contribution à l'émergence d'une production africaine. Elle a animé plusieurs ateliers d'écriture et d'illustration, notamment au Mali , au Bénin , au Tchad , en Haïti , à l´ île Maurice et au Rwanda.

Elle a vécu dans plusieurs pays d'Afrique et d'Europe. Après quatorze ans à Johannesbourg où elle a dirigé le département de français de l‘université du Witwatersrand à Johannesbourg (2002-2014), elle est maintenant basée à Toulouse et Bamako .

Grand Prix d'Afrique Noire en 2005, ses œuvres sont traduites en plusieurs langues.

Œuvres

  • 1984  : Latérite
  • 1991  : Le Royaume aveugle
  • 1992  : À vol d'oiseau
  • 1995  : À mi-chemin (Poèmes)
  • 2001  : L'Ombre d'Imana : Voyages jusqu'au bout du Rwanda
  • 2005  : Reine Pokou , concerto pour un sacrifice
  • 2006  : Champ de bataille et d'amour
  • 2007 : Ayanda La petite fille qui ne voulait pas grandir
  • 2010  : Loin de mon père

Pour la jeunesse

    • La chanson de la Vie (recueil de contes et de nouvelles), Monde Noir Poche Jeunesse, Hatier, Paris 1989 – épuisé réédité par les NEI en 2007.
    • Mamy Wata et le Monstre  (livre illustré), NEI, Abidjan, 1993. Prix UNICEF 1993 à la Biennale des Arts et Lettres de Dakar. « Mention d´honneur » en 1994 pour « Noma Award for publishing in Africa ».
    • Le Seigneur de la Danse , NEI, Abidjan, 1993.
    • Le grain de Maïs Magique  (livre illustré), NEI, Abidjan, 1995.
    • Grand-mère Nanan  (livre illustré), NEI, Abidjan, 1996.
    • Le bel oiseau et la pluie , NEI, Abidjan, 1998.
    • Masque, raconte-moi , (livre illustré) EDICEF-NEI, Paris-Abidjan, 2002.
    • Si j´étais roi, si j´étais reine  (livre illustré), NEI, Abidjan 2004.
    • Ayanda , la petite fille qui ne voulait pas grandir, Actes Sud Junior, Paris, 2007.
    • Mandela, non à l´apartheid !  (fiction historique) Actes Sud Junior, Paris, 2010.
    • Les enfants qui plantaient des arbres  (album), Oskar, Paris, 2013.
    • Léopold Sédar Senghor, le poète des paroles qui durent  (fiction historique), A dos d'âne, Paris, 2014.

Citation

« Bien qu'ayant vécu dans plusieurs pays, mon plus grand dépaysement aura été de voyager dans mon propre pays, en allant dans le nord, vers Korhogo , où les gens sont différents, l'habillement est différent, le climat est différent, la nature est différente... » (Télévision française, le ).

Notes et références

  1. Site officiel de l' université du Witwatersrand
  2. Grand prix littéraire de l'Afrique noire. Liste des lauréats, [ lire en ligne ] , consulté le 14 avril 2016
  3. Le processus d'acculturation des Afro-américains de 1619 à 1808 , thèse de 3e cycle soutenue à l'Université Paris 4 en 1981.

Voir aussi

Bibliographie

  • Germain-Arsène Kadi, « Roman et contre-pouvoir chez Véronique Tadjo », in Le champ littéraire africain depuis 1960 : roman, écrivains et société ivoiriens , L'Harmattan, Paris, 2010, p. 99-110 ( ISBN   9782296118720 )
  • Georges Gnakpa, « Véronique Tadjo : Une poétique féministe de la complémentarité », in Du féminisme dans la poésie ivoirienne , L'Harmattan, Paris, 2009, p. 51-63 ( ISBN   9782296110632 )
  • Beverley Ormerod et Jean-Marie Volet, Romancières africaines d'expression française : le Sud du Sahara , Éd. l'Harmattan, Paris, 1994, p. 139-140

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Véronique Tadjo de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Le destin ne surprend que les sots ; la vie se répète sans cesse et aussi loin que je puisse remonter, je n’ai jamais rien vécu qui ne soit déjà arrivé à d’autres..

Augustin CODJA (Paris)

Votre citation

Le clip du jour

DADJU - Bobo au coeur (Clip Officiel)

Voir le clip

Un portail par pays