La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.
Transport ferroviaire
en Afrique du Sud
Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 20 247 km [ 1 ]
dont électrifiés 8 200 km [ 1 ]
Écartement Voie étroite
Trafic
Trafic voyageurs 2,2 millions de voyageurs par jour

Plan

Structure du réseau en 2012

Le transport ferroviaire en Afrique du Sud repose sur un réseau cogéré par l'État sud-africain. Acteur majeur du transport et du fret , le transport ferroviaire dans ce pays est le plus développé du continent africain.

Histoire

Le réseau ferré en 1892

La première locomotive à vapeur circulait sur une ligne de 3,2  lm exploitée par la Compagnie ferroviaire du Natal   (en) . Ce petit tronçon ferroviaire reliant la ville de Durban à son port a été ouvert le [ 2 ] . Pendant ce temps, Le Cap était en train de construire une ligne de 72  km à écartement normal pour connecter Wellington . Néanmoins, le chantier a pris du retard en raison des difficultés de construction, et le premier segment allant jusqu'à Eerste River fut ouvert le . La compagnie ferroviaire de la Colonie du Cap entamait à cette époque une forte expansion, étroitement liée à la fondation de la Cape Government Railways   (en) en 1872 [ 3 ] . Par la suite, d'autres lignes ont commencé à sortir de terre dans d'autres provinces (peu avant 1880, un contrat sur cinq ans, pour Modèle:Unté de chemin de fer est passé avec un entrepreneur local, puis résilié [ 4 ] )

En 1898, un regroupement a été instauré, créant ainsi un réseau ferré public [ 5 ] . Le réseau s'était déjà largement étendu en 1910, et commençait à s'étendre au-delà des frontières en Rhodésie ( Zambie ) [ 6 ] . L'ambition de l'époque était une ligne panafricaine liant Le Caire en Égypte à l'extrémité sud du continent ( Chemin de fer Le Cap – Le Caire ), aujourd'hui encore incomplet.

En 1910, les quatre provinces fusionnent donnant naissance à l'État actuel d'Afrique du Sud, induisant une fusion des réseaux ferrés, dont l'exploitation devient nationale. L' électrification du réseau débute dans les années 1920 sur la ligne Glencoe - Pietermaritzburg , alimentée par la centrale électrique de Colenso   (en)

Au cours des années 1980, le secteur des transports est réorganisé. Au lieu d'être directement administré par des organismes gouvernementaux, Transnet   (en) , entreprise lucrative co-détenue par l'État prend le relais. Ultérieurement, des parties du réseau ont été privatisées .

Réseau

Transnet (et antérieurement Spoornet) se sont fait connaître pour leur lignes prestigieuses, avec notamment la luxueuse Blue Train   (en) qui circule entre Johannesbourg et Le Cap . Cette ligne a souvent été nominée comme la plus luxueuse ligne à travers le monde, et ses 1 600  km parcourus sont une attraction touristique nationale.

Avec l'augmentation constante du réseau autoroutier sud-africain, le transport de voyageur se longue distance a tendance à décliner. Sur des distances plus courtes, le train est utilisé dans les migrations pendulaires . La moitié du réseau ferroviaire est pleinement exploité, le reste ne supportant que peu, voire aucune activité. De ce fait, pour maintenir une bonne rentabilité, Transnet préfère se concentrer sur l'offre de fret.

Une ligne à grande vitesse entre Johannesbourg et Durban a été envisagée pour diviser par quatre le temps d'accès (12h), mais comme de nombreux grand projets d' aménagement , la question du financement (50 milliards d'euros) rend incertaine la mise en chantier [ 7 ] , [ 8 ] .

Caractéristiques

La quasi-totalité du réseau ferré d'Afrique du Sud emploie des rails à écartement étroit , plus spécifiquement une norme nationale, la Voie sud-africaine (1 067  mm ) [ 9 ] , [ 10 ] , [ 11 ] . Ce choix s'est effectué au XIX e  siècle pour réduire le coût de construction, notamment autour et dans les zones montagneuses. Néanmoins, la ligne du Gautrain s'est construite sur des rails à écartement normal (2010). L'objectif ultime serait de convertir l'ensemble des lignes vers l'écartement normal pour augmenter la capacité de fret [réf. nécessaire] .

Par ailleurs, plusieurs lignes annexes ont été construites au cours du XX e  siècle sur un écartement de deux pieds   (en) (610  mm ).

Les trains sud-africains sont arrimées ensemble par attelage Janney . système développé initialement aux USA au XIX e  siècle . Si l'Afrique du Sud a longtemps été en avance sur l' attelage , de grands retards ont été pris au niveau des systèmes de freinage. En effet, la majeure partie des trains continuent d'utiliser les freins à vide   (en) , quoi qu'en cours de remplacement par des freins à air .

Au moins la moitié du réseau ferroviaire est électrifiée. Plusieurs voltages différents sont utilisés selon le matériel roulant. La plus grande partie des trains fonctionnent au 3800 v DC , employé en général sur les lignes pendulaires . Dans les années 1980 apparait l'électrification en haut voltage ( 25 kV AC , parfois 50 kV AC )

Matériel roulant

Le matériel roulant ferroviaire provient de nombreux constructeurs. En 1957, l'entreprise sud-africaine Union Carriage & Wagon   (en) a été fondée, permettant à une production nationale d'être présentée aux appels d'offre.

Accidents et incidents

Notes et références

  1. a et b «  South Africa's transport network  » , sur southafrica.info , (consulté le 26 mars 2014 )
  2. (en) Frederick Arthur Ambrose Talbot , Railway wonders of the world , Cassell and Company ( lire en ligne ) , p.  606
  3. (en) Burman, Jose (1984), Early Railways at the Cape , Le Cap, Human & Rousseau, ( ISBN   0-7981-1760-5 )
  4. Association des officiers des eaux et forêts (France) Auteur du texte , «  Revue des eaux et forêts : économie forestière, reboisement... / dir. : S. Frézard ; réd. en chef : A. Frézard  » , sur Gallica , (consulté le 24 août 2020 )
  5. André Kritzinger, «  A SOUTH AFRICAN RAILWAY HISTORY  » , (consulté le 26 mars 2014 )
  6. «  Orangemarmtrading.com  » , sur orangemarmtrading.com (consulté le 26 mars 2014 )
  7. (en) «  Ambitious plans will still need funding  » , sur railwaugazette.com , (consulté le 28 mars 2014 )
  8. Carte des transports en Afrique du Sud, ONU
  9. (en) «  Freight Rail International Joint Ventures  » , Transnet – Freight Rail
  10. (en) «  Rail Engineering Wheels Business  » , Transnet – Rail Engineering
  11. (en) «  Railway Transportation in South Africa  » , Global View
  12. (en) «  Train crash death toll false, say police  » , Independent Online ,‎ ( lire en ligne )

Voir aussi

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Transport ferroviaire en Afrique du Sud .

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transport ferroviaire en Afrique du Sud de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Je suis en vie quand je sais encore me battre pour m'en sortir. Si je baisse les bras, la vie me fuit et je sombre dans le chaos.

Potin (Abidjan)

Votre citation

Un portail par pays