La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.
Seydou Badian Kouyaté
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinction

Seydou Badian Kouyate , plus connu sous le nom de Seydou Badian , est un écrivain et homme politique malien né à Bamako ( Soudan français ) le et mort le à Bamako (Mali) [ 1 ] .

Biographie

Seydou Badian Kouyaté effectue des études de médecine à l' université de Montpellier en France [ 2 ] . Il est l'auteur d'une thèse sur les traitements africains de la fièvre jaune [ 3 ] et fut un grand poète

En 1956 , il rentre au Mali et est nommé médecin de circonscription [ 2 ] . Proche du premier président Modibo Keïta , il écrit les paroles de l'hymne national du Mali. Il devient à l'indépendance du pays ministre de l'Économie rural et du Plan. Lors du remaniement du , il devient ministre du Développement [ 4 ] . Il défend l'existence d'un parti unique dans l'Afrique post-colonial, seul moyen selon lui de créer la Nation [ 5 ] . Lors du coup d'État de Moussa Traoré en 1968 , il est déporté à Kidal puis s'exile à Dakar au Sénégal .

En 1997 , il est candidat à l' élection présidentielle [ 6 ] mais décide, comme la plupart des autres candidats opposés au président sortant Alpha Oumar Konaré , de retirer sa candidature pour protester contre la mauvaise organisation des élections [ 7 ] .

Militant de la première heure de l' Union soudanaise-Rassemblement démocratique africain , il en est exclu en 1998 pour s'être opposé à une partie de la direction qui prônait la non-reconnaissance des institutions lors des élections contestées [ 8 ] .

Écrivain reconnu internationalement, il publie en 1957 , trois ans avant l'indépendance du Mali, son premier roman intitulé Sous l'orage . En 1965 , il publie les dirigeants africains face à leurs peuples . Deux autres romans sont publiés ensuite, Le Sang des masques en 1976 et Noces sacrées en 1977 .

En octobre 2007 , Seydou Badian Kouyaté publie un roman intitulé La Saison des pièges [ 9 ] .

Seydou Badian a été sacré lauréat du Grand Prix des mécènes aux GPAL 2017 pour l'ensemble de sa production bibliographique.

bibliographie

Distinctions

Notes et références

  1. https://dicocitations.lemonde.fr/biographie/263/Seydou_Kouyate_Badian.php
  2. a et b Sébastien Le Potvin, Lettres Maliennes: Figures et configuration de l'activité littéraire au Mali, Éditions L'Harmattan, 2006, p.  298
  3. Modibo Diagouraga, Modibo Keïta: Un destin, Éditions L'Harmattan, 2005
  4. Cheick Oumar Diarra, le Mali de Modibo Keïta, Éditions L'Harmattan, 1986, p.  98
  5. Dans son livre Les Dirigeants africains face à leurs peuples , il écrit « Le parti unique est aujourd'hui en Afrique le seul moyen de créer la Nation » , cité par Cheick Oumar Diarra, le Mali de Modibo Keïta, Éditions L'Harmattan, 1986, p.  154
  6. Élection présidentielle : dix candidats, dont le président Konaré Afrique express N o  143, 10 avril 1997
  7. Législatives ratées : le sort du premier tour dans les mains de la Cour Constitutionnelle, Afrique express N o  144, 24 avril 1997
  8. « Seydou Badian Kouyaté à propos des radiés de l'US-RDA « réintégrés » à la faveur des 60 ans du parti », L'Indépendant du 23 novembre 2006.
  9. « Le retour de Seydou Badian Kouyaté », Jeune Afrique , 26 août 2007.
  10. Grand prix littéraire de l'Afrique noire. Liste des lauréats, [ lire en ligne ] , consulté le 14 avril 2016
  11. Seydou Badian Grand Prix des Mécènes: Camer.be

Voir aussi

Bibliographie

  • Lilyan Kesteloot , « Seydou Badian Kouyaté », in Anthologie négro-africaine. Histoire et textes de 1918 à nos jours , EDICEF, Vanves, 2001 (nouvelle éd.), p.  301-307
  • Alice Delphine Tang, « Badian Kouyaté, Seydou », dans Christiane Chaulet Achour, avec la collaboration de Corinne Blanchaud (dir.), Dictionnaire des écrivains francophones classiques : Afrique subsaharienne, Caraïbe, Maghreb, Machrek, Océan Indien , H. Champion, Paris, 2010, p.  40-43

Articles connexes

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Seydou Badian Kouyaté de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Un portail par pays