La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.
Complexe turbiditique à l'embouchure d'un canyon sous-marin

Le canyon sous-marin est une vallée sous-marine profonde (elle peut atteindre 1 000 mètres par rapport au niveau environnant) étroite et pentue creusée dans le talus continental ( cf schéma ). Il peut dans certains cas entailler le plateau continental jusqu'en bord de côte : il est alors désigné sous le terme de gouf .

Le canyon sous-marin peut être le prolongement sous-marin d'un fleuve mais il peut également avoir d'autres origines.

Il est le lieu de cheminement privilégié des sédiments arrachés au continent qui sont transportés jusqu'à la plaine abyssale . L'écoulement des sédiments, normalement relativement lent, peut s'accélérer, déclenchant de véritables avalanches qui se propagent sur plusieurs centaines de kilomètres ( turbidites ). En 1979, un phénomène de ce type dans le canyon du Var a provoqué l'effondrement d'une digue de 300 mètres en construction le long de l'aéroport de Nice et coupé 2 câbles téléphoniques dans la plaine abyssale 100 kilomètres plus loin [ 1 ] .

Voir aussi

Références

  1. Bruno Savoye, «  INSTABILITES SOUS-MARINES ETUDIEES PAR SUBMERSIBLES  » , sur archimer.ifremer.fr , (consulté le 30 août 2010 ) , p.  7/19
Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Canyon sous-marin de Wikipédia (Historique).

Commentaires