La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.
Émirat de Grenade
( ar ) إمارة غرﻧﺎﻃﺔ

1238 1492

Drapeau
Étendard des Nasrides durant l'émirat (1238–1492).
Blason
Armoiries de l'émirat de Grenade.
Devise en arabe  : ولا غالب إلا الله ( Wa lā gāliba illā-llāh , « Et il n'y a pas de vainqueur, sinon Dieu »)
L'émirat vers 1480 .
Informations générales
Statut Émirat - sultanat , monarchie .
Capitale Grenade
Langue(s) Arabe classique
Religion Islam sunnite

Démographie
Population  
• 1238 Env. 1 200 000 habitants.
• 1450 Env. 255 000 habitants.
Superficie
Superficie (1450) 28 600  km 2
Histoire et événements
1238 Les Nasrides fondent un émirat à Grenade .
1246 Pacte de Jaén .
1340 Bataille de Tarifa .
1482 1492 Guerres de Grenade .
Prise de Grenade par les Rois catholiques .
Sultan
( 1 er ) 1238 1273 Mohammed I er
(D er ) 1487 1492 Mohammed XII

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le royaume de Grenade est le dernier nom d'une entité territoriale espagnole fondée comme taïfa en 1073 par une branche d'une dynastie berbère , les Zirides . Après la réunification d' al-Andalus par les Almoravides puis par les Almohades , le territoire est reconstitué en 1238 comme émirat de Grenade sous la dynastie arabe nasride. Il prendra le titre de sultanat malgré la suzeraineté du royaume chrétien de Castille . Après la prise de Grenade en 1492 par les Rois catholiques , le territoire est titré royaume de Grenade , et est dirigé comme tel par la monarchie catholique espagnole . Il apparaît surtout comme titre de prestige des Habsbourg d'Espagne puis des Bourbons d'Espagne , jusqu'à la réforme territoriale de 1833 qui l'intègre à la région de l' Andalousie sous le nom fonctionnel de province de Grenade .

Histoire

La taifa 1012-1090

Après l'effondrement du Califat de Cordoue , les Zirides établissent une taïfa sur la zone urbaine et sa province alentour.

Règnes :

La taïfa de Málaga fut annexée en 1056 par les Zirides de Grenade [ 1 ] .

Domination almoravide 1094 - 1238

Grenade cesse d'être gérée par des princes locaux durant cette période. Tout al-Andalus est entre les mains des Almoravides en 1094 , puis après l'intervention des Almohades , sous cette dynastie. Grenade dépend alors de la capitale, Marrakech .

Émirat de Grenade 1238-1492

Les Nasrides prennent Grenade, et y établissent un émirat en se soumettant temporairement aux Castillans par le biais d'un serment de vassalité , prêté à Ferdinand III en 1246 , à la suite de la capitulation de Jaén .

Cette vassalité sera aliénante pour leur camp ; elle leur permettra néanmoins dans les années sans guerre de bâtir les palais de l' Alhambra .

Compte tenu des succès des Castillans, qui vont devoir faire une pause pour intégrer les terres conquises au milieu du XIII e  siècle, ce royaume, dirigé par les Nasrides à compter de 1238 , devient le dernier bastion subsistant d' Al-Andalus sur la péninsule Ibérique , jusqu'à sa cession en 1492 .

Le territoire correspondant devient l' Andalousie , augmenté des zones de Séville , Cordoue et Gibraltar , dans l' Espagne d'aujourd'hui.

Royaume de Grenade (Couronne de Castille)

Après la Reconquista , le Royaume de Grenade devient une simple division administrative du royaume de Castille . Il apparaît sur les armoiries composées des Royaumes d'espagne , enfin aujourd'hui sur le blason national et sur le drapeau de l'Espagne . La Monarchie catholique espagnole fonde à la même époque un royaume de ce nom dans les territoires découverts en Amérique du Sud .

Héraldique

Les membres de la dynastie Nasrides avaient comme emblème un blason avec une bande sur laquelle était inscrite la devise du royaume :
ولا غالب إلا الله , i.e. : «  Et il n'y a pas de vainqueur, sinon Dieu  »

A la conquête de 1492, des armoiries parlantes sont attribuées au royaume de Grenade, qui se blasonnent ainsi :
d'argent à une pomme grenade de sinople ouverte de gueules [ 2 ]

  • Une fois rattaché à la couronne de Castille, le royaume de Grenade persiste en tant que composante des Espagnes sur le blason des souverains, tel celui de Philippe II d'Espagne .
  • Après 1492, le royaume perd toute existence politique indépendante, il est intégré à la couronne de Castille, puis à l'Espagne unifiée des Habsbourg.

Notes et références

  1. Christophe Picard, L'océan Atlantique musulman , Maisonneuve & Larose, , 618  p. ( ISBN   9782706812545 , lire en ligne ) , « L'époque des Taifas : un essor à l'échelle régionale », p.  103-104
  2. Sources: héraldique-européenne

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Royaume de Grenade de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Un portail par pays