Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mwai Kibaki
Illustration.
Mwai Kibaki en 2012.
Fonctions
Président de la République du Kenya

( 10 ans, 3 mois et 10 jours )
Élection 27 décembre 2002
Réélection 27 décembre 2007
Vice-président Michael Wamalwa Kijana
Moody Awori
Kalonzo Musyoka
Premier ministre Raila Odinga
Prédécesseur Daniel arap Moi
Successeur Uhuru Kenyatta
Vice-président de la République du Kenya

( 9 ans, 7 mois et 2 jours )
Président Daniel arap Moi
Prédécesseur Daniel arap Moi
Successeur Josephat Njuguna Karanja
Biographie
Nom de naissance Emilio Stanley
Date de naissance
Lieu de naissance Gatuyaini, Othaya , (Nyeri District) ( Afrique orientale britannique )
Nationalité kényane
Parti politique Parti de l'unité nationale (PNU)
Alliance nationale arc-en-ciel (NRA))
Union nationale africaine du Kenya (KANU)
Conjoint Lucy Muthoni
Enfants Jimmy
David Kagai
Tony Githinji
Judy Wanjiku
Diplômé de Université Makerere , Kampala
Profession Économiste

Mwai Kibaki
Vice-présidents de la République du Kenya
Présidents de la République du Kenya

Mwai Kibaki , né le à Gatuyaini, est un homme d'État kenyan . Il est président de la République entre le et le , succédant à Daniel arap Moi .

Biographie

Mwai Kibaki est né dans le village de Gatuyaini près de la ville d'Othaya, au Kenya. Kibaki est issu de l'ethnie Kikuyu , ses parents étaient Kibaki Githinji et Teresia Wanjiku aujourd'hui [Quand ?] décédés. Il fut baptisé par les missionnaires italiens du nom d' Emilio Stanley mais il ne l'utilise jamais. Il étudie à l'école de Gatuyaini (2 ans), à la Karima Mission School, l'école missionnaire de Karima (3 ans), et à la Mathari Boarding Primary School (entre 1944 et 1946). La transmission orale de son histoire familiale raconte que son éducation a été possible grâce à son beau-frère, Paul Muruthi, qui pensait que Kibaki devait étudier au lieu faire du baby-sitting pour ses grandes sœurs.

Alors il intègre la prestigieuse école de Mang'u High School   (en) à Thika entre 1947 à 1950 et obtient les meilleurs notes à ses examens. On l'encourage à rejoindre l'armée mais il ne le fait pas en raison d'une décision du gouverneur colonial Walter Coutts, qui préfère que seules les personnes de la communauté G.E.M.A. ( Gikuyu, Embu, and Meru Association   (en) ) puissent s'engager dans l'armée britannique.

Il étudie alors l'économie, l'histoire et la politique à l' université Makerere , à Kampala en Ouganda . Durant ses études il est président de l'Association des étudiants kényans. En 1955 il arrive premier de sa classe et décroche une bourse pour étudier au Royaume-Uni. Il sera diplômé d'une maîtrise B.Sc de la London School of Economics avec option finance publique [ 1 ] .

Mandats et postes politiques

  • Député (1963-1965, 1969-1970, 1979-2002), membre du KANU (Union nationale africaine du Kenya)
  • Ministre du Commerce et de l'Industrie (1965-1969)
  • Ministre des Finances (1970-1983)
  • Vice-président de la République (1978-1988)
  • Ministre de l'Intérieur (1983-1988)
  • Président de la République (2002-2013)

Élection présidentielle de 2007

Le , Mwai Kibaki annonce qu'il va se représenter aux élections pour un second mandat. Les quatre principaux partis politiques du pays annoncent qu'ils vont présenter un candidat.

Les partis politiques sont :

Mais le , le président Kibaki propose une fusion de plusieurs partis (KANU, Narc-Kenya, Ford-Kenya, Ford-People, Democratic Party, Shirikisho…) en un seul : le PNU ( Party of National Unity   (en) (Kenya)) [ 2 ] . Le , au stade de Nyayo, à Nairobi , Mwai Kibaki devient le candidat officiel du PNU à la présidentielle.

Mwai Kibaki est réélu le avec 4 584 721 voix contre 4 352 993 voix à Raila Odinga [ 3 ] mais le décompte des votes est contesté par l'opposition, ce qui donne lieu à de violents affrontements .

Une heure seulement après la proclamation de sa victoire, Mwai Kibaki fait venir le juge de la Cour suprême pour prêter serment.

L'Union européenne et le Royaume-Uni ont émis de sérieux doutes sur la régularité de ces élections, mais les États-Unis ont « félicité » Mwai Kibaki [ 3 ] .

Les violences post-électorales qui éclatent à dans le pays font entre décembre et la fin du mois de février 2008 près de 1 500 morts et plus de 300 000 personnes déplacées.

Le 24 janvier , Kofi Annan est proposé comme médiateur avec l' Union africaine .

En février, la secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice prône un partage du pouvoir entre Raila Odinga et Mwai Kibaki [ 4 ] .

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mwai Kibaki de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Le destin ne surprend que les sots ; la vie se répète sans cesse et aussi loin que je puisse remonter, je n’ai jamais rien vécu qui ne soit déjà arrivé à d’autres..

Augustin CODJA (Paris)

Votre citation

Le clip du jour

DADJU - Bobo au coeur (Clip Officiel)

Voir le clip