La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.
Masque-pendentif exposé au Metropolitan Museum of Art.

Le masque-pendentif du Bénin est un portrait sculpté dans l'ivoire avec des incrustations faites en fer représentant la reine mère Idia , ayant vécu au XVI e  siècle dans le royaume du Bénin . Il était vraisemblablement porté comme pendentif par son fils Esigie   (en) , qui devait son trône d'oba du Bénin au soutien militaire de la reine mère.

Deux masques-pendentifs presque identiques existent : l'un au British Museum de Londres [ 1 ] , l'autre au Metropolitan Museum of Art de New York [ 2 ] .

Des objets d'inspiration similaire sont présentés au Seattle Art Museum [ 3 ] , au musée Linden [ 4 ] et dans des collections particulières.

Une réplique du masque-pendentif du Bénin sculptée par le Nigérian Erhabor Emokpae   (en) est choisie comme emblème du FESTAC 77 , un festival des cultures et arts noirs et africains qui se tient à Lagos , au Nigeria , en 1977, et réunit près de 60 pays [ 5 ] .

Notes et références

  1. (en) Page consacrée à cet objet sur le site du British Museum.
  2. (en) Page consacrée à cet objet sur le site du Metropolitan Museum of Art.
  3. (en) Belt mask of the Iyoba , Seattle Art Museum.
  4. (de) Collections africaines du musée Linden.
  5. (en) Toyin Falola et Ann Genova , « World Black and African Festival of Arts and Culture » , dans Historical Dictionary of Nigeria , Scarecrow Press, ( ISBN   978-0-8108-6316-3 , lire en ligne ) , p.  369 .
Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Masque-pendentif du Bénin de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

L'avenir le plus certains d'un homme , c'est sa mort. Car rien ne garantie ni sa pauvrete, ni sa richesse..

OURIZALET Armand (Douala)

Votre citation

Un portail par pays