Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lacombe Lucien
Réalisation Louis Malle
Scénario Louis Malle et Patrick Modiano
Acteurs principaux
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Durée 132  min
Sortie 1974


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lacombe Lucien est un film français réalisé par Louis Malle sorti en 1974 . En partie basé sur ce qu'a vécu le réalisateur [ 1 ] , le film questionne l'héroïsme de l'engagement au regard du hasard des circonstances, source d'une polémique qui conduira l'auteur à s'exiler de la France post- gaullienne .

Synopsis

En , sous l' Occupation allemande , Lucien Lacombe retourne chez ses parents. Son père est prisonnier de guerre en Allemagne et sa mère vit avec le maire du village. L'adolescent demande à son instituteur, devenu résistant , de le faire entrer dans le maquis , mais ce dernier refuse, le trouvant trop jeune. Lorsque le jeune garçon est arrêté par hasard par la police, il dénonce son instituteur et rejoint alors la Gestapo française — corps auxiliaire français de la Gestapo — devenant un agent de la police allemande alors que l'Occupation touche à sa fin. Il tombe amoureux d'une jeune femme juive, France Horn. Lucien finit par s'enfuir à la campagne avec la jeune femme et sa grand-mère.

Fiche technique

Distribution

Production

Lieux de tournage

Le film a été tourné dans les départements du Lot et de Tarn-et-Garonne , dans les communes de Figeac , Arcambal , Montauban et Sénaillac-Lauzès [ 2 ] . Quelques scènes de Figeac furent tournées dans l'ancien hôtel du Viguier, rue Delzens.

Distinctions

Notes et références

  1. (en) Lacombe Lucien sur l' Internet Movie Database .
  2. «  Lacombe Lucien : lieux de tournage  » , sur tourisme-en-france.com (consulté le 10 janvier 2018 )

Voir aussi

Bibliographie

Article connexe

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lacombe Lucien de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Seul , celui qui ne fait rien , n'a jamais fait d'erreurs. ...

Ibrahim (Saint-etienne)

Votre citation