La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.
Hamoud Ould Abdel Wedoud
Hamoud Abdelwedoud en turban noir et boubou blanc lors de la présentation de ses lettres de créance en qualité d'ambassadeur de la Mauritanie en Afrique noire résident à Abidjan (1962)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Hamoud Ould Abdel Wedoud est un homme d'État et chercheur mauritanien né en à Akjoujt et décédé le .

Il fut le père spirituel du contrôle financier mauritanien au lendemain de l'indépendance du pays [ 1 ] .

Biographie

  • 1960 : Directeur du protocole du Président Moktar Ould Daddah .
  • 1962 : Secrétaire général au ministère des Affaires étrangères sans ministre
  • 1962-1963 : Ambassadeur de la Mauritanie en Afrique subsaharienne résidant à Abidjan .
  • 1963 : rappelé d'urgence par le président Daddah et nommé commandant de Cercle à Néma avec des pouvoirs élargis
  • 1964 : Directeur de l'administration territoriale au ministère de l'Intérieur
  • Commandant de Cercle à Kiffa
  • 1964-1966 : Directeur de la Fonction Publique, chargé de l'élaboration du statut général des fonctionnaires.
  • 1966 : Commandant de Cercle à Kaédi
  • 1967 : Directeur de la Planification
  • 1968-1971 : Directeur général de deux sociétés de pêche (SOMIP et SOMAP) à Nouadhibou chargé de leur liquidation
  • 1971-1979 : Contrôleur d'État avec rang de Ministre
  • 1977-1979 : Gouverneur chargé de l'Administration de la partie du Sahara occidental  : TIRIS EL GHARBIYA issue de l'accord de Madrid cumulativement avec sa fonction de contrôleur d'État.
  • fin 1979 : départ a la retraite

Il passa l'essentiel de son temps dans sa bibliothèque personnelle à Nouakchott [réf. nécessaire] . au soir de sa vie, il exerce la politique au côté du Chef de l'opposition Monsieur Ahmed ould Daddah. Il fut convié par le président de la République Monsieur Maaouiya Taya après les élections présidentielles de 1991 pour servir le pays au cote du president mais Monsieur Hamoud lui réplique : "certes vous avez ramené l'ordre constitutionnel, mais vous n'avez pas applique la démocratie" [réf. nécessaire] . Il resta au sein de l opposition jusqu'à son décès en 1992. Son tombeau est à Lekhlij, à 50 km au sud d'Akjoujt, avec celui de son père Abderahmane Ould Abdel Wedoud, le tombeau de son grand père Aflouat Ould Maouloud est à Birig'ni, à 100km à l'ouest d'Akjoujt.

Sources

  • Delegations to the General Assembly,United Nations., 1962 - Diplomatic and consular service, p.  102
  • Reprints from the Soviet Press, Volume 6, Issue 1, , p.  61
  • Translations on Sub-Saharan Africa, Issues 1158-1165,, p.  204
  • Daily Report: Asia & Pacific, Issues 197-215, The Service, 1967 - East Asia, p.  40,43,246
  • The Daily Review, Volume 14,Jan 2, 1968,
  • Delegations to the United Nations, p.  102
  • Marchés tropicaux et méditerranéens, Volume 32 , 1976 - Africa, p.  198
  • Les élites africaines , Édiafric, 1972 - Africa, Sub-Saharan, p.  182
  • Translations on Near East and North Africa, Issues 1491-1501,Joint Publications Research Service, 1976 - Middle East, p.  74
  • Sociétés et fournisseurs d'Afrique noire,1979 - Industries p.  430

Notes et références

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hamoud Ould Abdel Wedoud de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Enlevant chaque jour le masque, nous dévisageons le passé pour améliorer le présent et contruire le futur..

Stephane (Douala)

Votre citation

Un portail par pays