La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.

Bissau
Blason de Bissau
Héraldique
Drapeau de Bissau
Drapeau
Bissau
Avenida dos Combatentes da Liberdade da Pátria (Avenue des combattants de la Liberté de la Patrie) à Bissau en 2017.
Administration
Pays Drapeau de la Guinée-Bissau Guinée-Bissau
Démographie
Gentilé Bissau-guinéen(ne) [ 1 ]
Population 365 097  hab. (2017)
Densité 4 681  hab./km 2
Géographie
Coordonnées 11° 52′ nord, 15° 36′ ouest
Superficie 7 800   ha  = 78  km 2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Guinée-Bissau
Voir sur la carte administrative de Guinée-Bissau
Bissau

Bissau ou Bissao est une ville d' Afrique de l'Ouest , capitale de la Guinée-Bissau .

Selon le recensement de 2009 de l' Instituto Nacional de Estatística e Censos , la ville compte 365 097 habitants [ 2 ] . La langue la plus parlée est le créole . Les habitants sont appelés les Bissaliens.

Géographie

Bissau vu par satellite.

La ville est située à l'estuaire du Rio Geba dans l' océan Atlantique . C'est la plus grande ville du pays, son port principal et son centre administratif et militaire.

Histoire

Une rue de Bissau en 1912.

La ville fut fondée en 1687 par les Portugais qui en firent un comptoir fortifié [ 3 ] .

En 1942 , elle devint la capitale de la Guinée portugaise . Après la déclaration d'indépendance en 1973 par la guérilla, c'est Madina do Boe qui devint la capitale du nouvel État auto-proclamé, mais Bissau resta la capitale des régions toujours sous contrôle du Portugal. En 1974 , lorsque les Portugais reconnurent l'indépendance de la Guinée-Bissau et se retirèrent, Bissau redevint la capitale.

Transports

La ville est reliée par le transport aérien avec l' aéroport international Osvaldo Vieira ( code AITA OXB).

Lieux de culte

Parmi les lieux de culte , il y a principalement des mosquées musulmanes [ 4 ] . Il y a aussi des églises et des temples chrétiens  : Diocèse de Bissau ( Église catholique ), églises évangéliques , Église universelle du royaume de Dieu .

message galerie Cliquez sur une vignette pour l'agrandir.

Culture

La ville est connue pour son carnaval qui se déroule chaque année, en février, autour de Mardi gras .

Les lieux, les plus fréquemment visités par les touristes, comprennent la forteresse d'Amura ( Fortaleza de São José da Amura ) où se trouve le mausolée d' Amílcar Cabral , le mémorial Pidjiguiti dédié aux dockers tués lors de la grève du , l' Institut national des arts de Guinée-Bissau , le musée ethnologique de Bissau et les plages.

Personnalités liées à la ville

Jumelage

Notes et références

  1. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/no_106_janv-mars_2009_cle446315.pdf
  2. (pt) Intituto Nacional de Estatítica de Guiné-Bissau, Guiné-Bissau em números 2017 , coll.  « Boletim estatístico da Guiné-Bissau », p.  11
  3. Roman Adrian Cybriwsky, Capital Cities around the World: An Encyclopedia of Geography, History, and Culture , ABC-CLIO, USA, 2013, p. 53
  4. Britannica, Guinea-Bissau , britannica.com, USA, consulté le 28 juillet 2019

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Michel Cahen (dir.), « Bissau, ville coloniale », in « Vilas » et « cidades » : bourgs et villes en Afrique lusophone , L'Harmattan, Paris, 1989, p. 81-97 ( ISBN   2-7384-0431-6 )

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bissau de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

La colère de l'homme n'accomplit pas la volonté de dieu.

kwedi penda (douala)

Votre citation

Un portail par pays