Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vosges
Blason de Vosges Drapeau de Vosges
Vosges (département)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Proposed design for a flag of Grand Est.svg Grand Est
Création du département
Chef-lieu
( Préfecture )
Épinal
Sous-préfectures Neufchâteau
Saint-Dié-des-Vosges
Président du
conseil départemental
François Vannson ( LR )
Préfet Pierre Ory [ 1 ]
Code Insee 88
Code ISO 3166-2 FR-88
Démographie
Gentilé Vosgiens/Vosgiennes
Population 369 641  hab. (2016)
Densité 63  hab./km 2
Géographie
Superficie 5 874  km 2
Subdivisions
Arrondissements 3
Circonscriptions législatives 4
Cantons 17
Intercommunalités 11
Communes 507

Les Vosges ( [ v o ː ʒ ] [ 2 ] Écouter ) sont un département français de la région Grand Est , situé dans la Lorraine historique. Elles tirent leur nom du massif des Vosges qui occupe une grande partie de son territoire. Son chef-lieu est Épinal . L' Insee et la Poste lui attribuent le code 88.

Histoire

Les Vosges et les provinces et territoires qui occupaient son territoire en 1756 :

Occupant le sud de la province de Lorraine et quelques communes de Champagne et de Franche-Comté , le département des Vosges est l'un des 83 départements créés à la Révolution française le , en application de la loi du .

Le , la principauté de Salm-Salm , enclave lorraine de l' Empire , gérée par la municipalité de Senones , demande un rattachement à la France. Le départ prudent de sa famille princière en été 1791 et surtout le blocus français des vivres de 1792 a discrédité le pouvoir princier et retourné l'opinion en terre de Salm. Ce rattachement est ratifié par la Convention nationale le . En 1795, à la suite d'une réfection du canton de La Broque, créée à partir des terres de Salm en vallée de la Bruche , des communes alsaciennes environnant Schirmeck et des communes des anciennes terres du Ban de la Roche initialement incluses dans le Bas-Rhin , sont rattachées au département des Vosges.

Carte de 1852.

En 1871, à la suite du traité de Francfort du 10 mai, une convention additionnelle signée à Berlin et à Paris les 21 et 23 juillet, annexe à l' Empire allemand dix-huit communes des Vosges soit le canton de Schirmeck et la moitié du canton de Saales , comprenant 21 000 habitants et une superficie de 19 415   ha . Raon-sur-Plaine réduit à 860   ha , puisque la commune est amputée de son territoire stratégique sur le Donon , est rendu ultérieurement à la France le , puis incorporé sur demande des habitants au canton de Raon-l'Étape . Les communes du canton de Saales restées françaises forment en 1872, avec Beulay , le canton de Provenchères-sur-Fave .

Les territoires vosgiens annexés par l'Empire allemand en 1871 ont été rendus à la France au traité de Versailles de 1919 mais sont restés rattachés au Bas-Rhin.

Héraldique

Blason Blasonnement  :
D'argent mantelé de sinople aux trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent.
Commentaires : Le mantelé symbolise le relief des montagnes. Les forêts, symbolisées par les trois sapins, y sont tantôt vertes tantôt blanches, suivant les saisons. Le chef rappelle que la majeure partie du département appartenait au duc de Lorraine.

Géographie

Article détaillé : Géographie des Vosges .

Le département des Vosges fait partie de la région Grand Est , il est entouré par les départements de la Meuse et de Meurthe-et-Moselle au nord qu'il croise au site des trois bornes , du Bas-Rhin et du Haut-Rhin à l'est, du Territoire de Belfort et de la Haute-Saône au sud, et de la Haute-Marne à l'ouest.

Vue satellite du département des Vosges.

Le département a la particularité d'être à cheval sur quatre bassins fluviaux : celui du Rhin avec la Moselle et ses affluents, dont la Vologne et la Meurthe , celui du Rhône par la Saône , celui de la Meuse qui draine l'extrême-ouest où elle reçoit le Vair , et celui de la Seine par l'Ornain, sous-affluent de la Marne qui reçoit la Maldite aux environs de Grand, la commune de Trampot est cependant la seule du département à faire partie du bassin versant de la Seine .

Le département n'est en adéquation avec son nom que dans sa partie orientale montagneuse. On peut ainsi distinguer deux moitiés disparates de part et d'autre d'Épinal. L'ouest du département, comprenant la Vôge et le Xaintois , est une région de collines avec un couvert de feuillus. L'est, tantôt granitique, tantôt gréseux, est plus élevé et couvert de forêts de résineux. Avec 47 %, le taux de boisement du département se situe à la quatrième place, après la Guyane , les Landes et le Var [ 3 ] .

La partie la plus élevée est incluse dans le parc régional des Ballons .

Climat

Article détaillé : Climat des Vosges .
Senones , petite ville vosgienne typée.

Économie

Article détaillé : Économie des Vosges .

Tourisme

Démographie

Article détaillé : Démographie des Vosges .

Les Vosges sont une région de moyenne montagne, où la population s'est concentrée le long des vallées. Grâce à un important développement industriel (exploitation forestière et industries dérivées), les villes sont nombreuses, mais de taille assez faible. Seule l'agglomération d' Épinal (préfecture du département) dépasse 50 000 habitants, et la seule autre ville importante est Saint-Dié-des-Vosges . Les autres villes sont soit de petits centres isolés ( Vittel , Contrexéville , Neufchâteau , Mirecourt , Rambervillers ), soit des agglomérations moyennes qui s'étirent en longueur au fond d'une vallée ( Remiremont , Rupt-sur-Moselle , La Bresse , Le Thillot , Gérardmer , Moyenmoutier , Vagney …).

La population du département est restée très longtemps stable. La diminution de l'activité agricole étant compensée par l'augmentation de l'activité industrielle, le département passa de 397 987 habitants en 1831 à 433 914 en 1911 , progressant lentement mais assez régulièrement. Tombée à 383 684 habitants en 1921 , la population se maintiendra ensuite, culminant à 397 957 en 1975 . Depuis cette date, les industries locales ont connu la crise, et la population a régulièrement baissée. Les principales villes, de part leur population en 2007 sont : Épinal, Saint-Dié-des-Vosges, Gérardmer, Golbey, Remiremont, Thaon-les-Vosges, Neufchâteau, Raon-l'Étape, Mirecourt et Rambervillers [ 4 ] .

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012 2013 2014 2015 2016
380 676 388 201 397 957 395 769 386 258 380 952 379 975 378 830 377 282 375 336 373 560 372 016 369 641
Nombre retenu à partir de 1968  : Population sans doubles comptes

Dans la communauté d'agglomération d'Épinal, le nombre d'habitants progresse légèrement (+ 0,1 %). Les intercommunalités autour de ces deux pôles connaissent un rebond démographique plus intense que le reste du département, conséquence de la périurbanisation. La population de la communauté de communes du secteur de Dompaire est celle qui augmente le plus (+ 6,1 %).

Infrastructures

Architecture

Le style des maisons et des fermes anciennes est caractérisé par leurs portes de grange en arrondi [ 5 ] .

Culture

Langue

D'après Abel Hugo , en 1835, il existait entre les habitants des diverses communes du département, des différences notables dans le parler vosgien [ 6 ] .

Vers 1845, l'accent alsacien dominait dans les contrées qui touchent aux départements du Haut et du Bas -Rhin. Quant à l'accent comtois , il dominait lui aussi dans les contrées qui avoisinent le département de la Haute-Saône [ 7 ] .

À la même époque, le vieil accent lorrain , ayant survécu aux révolutions politiques, était encore présent dans les villes comme dans les campagnes, trahissant l'origine du Vosgien. Le patois était encore à cette époque l'idiome privilégié des communes rurales [ 7 ] .

Cultes et lieux de culte

Le département des Vosges abrite plusieurs lieux de culte de diverses religions.

Politique

Administration

Médias

Personnalités nées dans les Vosges

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036172298&categorieLien=id
  2. Jean-Marie Pierret , Phonétique historique du français et notions de phonétique générale , Louvain-la-Neuve, Peeters, ( lire en ligne ) , p.  104 .
  3. Inventaire forestier national : Département des Vosges .
  4. «  VOSGES : Carte, plan département des Vosges 88  » , sur www.cartesfrance.fr (consulté le 15 février 2019 )
  5. valdargent.com - FermesVosgiennes .
  6. Abel Hugo, France pittoresque , tome 3, 1835.
  7. a et b Henri Lepage, Le département des Vosges, statistique historique et administrative , Nancy, 1845.
  8. Marie-Louise Durant Pardonnet Cousot (Bazoilles-et-Ménil), Marie-Berthe Durant (Bazoilles-et-Ménil), Auguste Colin (Chantraine), Marie Colin (Chantraine), Émile Delavenna (Châtenois), Henriette Delavenna (Châtenois), Marie-Antoinette Gout (Épinal), Émile Duguet (Gérardmer), Sofka Skipwith (Vittel), Madeleine White Steinberg (Vittel) Les 10 Justes parmi les Nations des Vosges .
  9. «  L'orgue dans les Vosges aujourd'hui  » ( Archive Wikiwix Archive.is Google Que faire ? ) .
Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vosges (département) de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Un portail par pays