Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Toulepleu
Administration
Pays Drapeau de la Côte d'Ivoire   Côte d'Ivoire
Région Moyen Cavally
Maire Zéan Boniface
Démographie
Population 21 639  hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 6° 35′ nord, 8° 25′ ouest
Divers
Langue(s) parlée(s) , Français , Yacouba , Anglais
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte administrative de Côte d'Ivoire
Toulepleu

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte topographique de Côte d'Ivoire
Toulepleu

Toulepleu est une ville de l'ouest de la Côte d'Ivoire , dans la région du Moyen-Cavally et située à 650  km à l'ouest d' Abidjan , proche de la frontière avec le Liberia . Elle a été fondée en 1913 .

Les peuples vivant dans la région sont les Wés et les Yacouba .

Administration

Une loi de 1978 [ 1 ] a institué 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays.

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
1980 PDCI-RDA Homme politique élu
1985 PDCI-RDA Homme politique élu
1990 Richard POUHO DJIKE PDCI-RDA Homme politique élu
1995 Benoit Yro FPI Homme politique élu
2001 Zéan Boniface FPI Homme politique élu

Démographie

Évolution démographique
1975 1988 2010
5 195 7 993 21 639

Éducation

Enseignement primaire
Public

  • EPP Toulepleu Village (réhabilitée par l'ONG Solidarités en 2008)
  • EPP Château (Réhabilitée par Solidarités en 2008)
  • EPP Toulepleu 1 & 3 (Réhabilitée par Solidarités en 2008)
  • EPP Tiabolebly 1 (Achevée par la section Affaires Civiles, ONUCI)
  • EPP Doho (Achevée par la section Affaires Civiles, ONUCI)

Enseignement secondaire
Lycée Public

Collège public

  • Collège moderne

Patrimoine

Langues

Article connexe : Langues en Côte d'Ivoire .

Depuis l'indépendance, la langue officielle dans toute la Côte d'Ivoire est le français . La langue véhiculaire , parlée et comprise par la majeure partie de la population, est le dioula mais la langue vernaculaire de la région est le . Le français effectivement parlé dans la région, comme à Abidjan , est communément appelé le français populaire ivoirien ou français de dago [ 4 ] qui se distingue du français standard par la prononciation et qui le rend quasi inintelligible pour un francophone non ivoirien. Une autre forme de français parlé est le nouchi , un argot parlé surtout par les jeunes et qui est aussi la langue dans laquelle sont écrits 2 magazines satiriques , Gbich! et Y a fohi . Le département de Sassandra accueillant de nombreux ivoiriens issus de toutes les régions du pays, toutes les langues vernaculaires du pays, environ une soixantaine, y sont pratiquées.

Villes voisines

Notes et références

  1. Loi no 78-07 du 9 janvier 1978
  2. Côte d'Ivoire – Les difficultés de Toulépleu
  3. Diocèse de Man
  4. Si, à Abidjan et dans le nord, on parle de français de Moussa , dans l'ouest du pays, on parle de français de Dago

Voir aussi

Bibliographie

  • Alphonse Voho Sahi, Toulépleu : la terre et les hommes , PUCI, Abidjan, 2002, 127 p. ( ISBN   9782716600972 )

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Toulepleu de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Si tu empruntes le chemin de "je m'en fous" tu vas te retrouver au village de "si j'avais su". ( proverbe africain )..

Kidiwa (Babel)

Votre citation

Le clip du jour

Côte d'Ivoire - Bebi Philip - Chevalier de Dieu

Voir le clip

Un portail par pays