VII e   arr t
Rue du Bac
Vue de la rue du Bac à la jonction de la rue de Gribeauval.
Vue de la rue du Bac à la jonction de la rue de Gribeauval .
Situation
Arrondissement 7 e
Quartier Saint-Thomas-d'Aquin
Début n o  35 quai Voltaire et n o  1 quai Anatole-France
Fin n o  24 rue de Sèvres
Morphologie
Longueur 1 150 m
Largeur 20 m
Géocodification
Ville de Paris 0605
DGI 0620

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Bac est une voie située dans le 7 e  arrondissement de Paris . Longue de 1 150 mètres , elle part des quais Voltaire et Anatole-France et se termine rue de Sèvres .

Par métonymie, Rue du Bac est également le nom d'une station de métro , dont la sortie est située là où commence le boulevard Raspail ( ligne 12 ), à l'intersection avec la rue du Bac.

Origine du nom

La voie doit son nom au bac établi vers 1550 sur l'actuel quai Voltaire et qui servait au XVI e  siècle au transport des blocs de pierre destinés à la construction du palais des Tuileries , en traversant la Seine à l'emplacement de l'actuel pont Royal .

Histoire

Initialement, la rue fut appelée grand chemin du Bac , puis ruelle du Bac et grande rue du Bac . Celui-ci a été construit sous Louis XIV à l'emplacement du pont Rouge , édifié en bois à partir de 1632 par le financier Le Barbier, sur décision de Louis XIII après qu'il a assisté à un accident du bac [ 1 ] .

En mai 2016, l'espace du trottoir à l'intersection de la rue du Bac avec la rue de Montalembert prend officiellement le nom de place Gabriel-García-Márquez [ 2 ] .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Plaque au n o  44.
Plaque en mémoire de Romain Gary apposée sur son domicile parisien au n o  108.
  • n o  108 : square de La Rochefoucauld. Les terrains appartenaient aux ducs de La Rochefoucauld-Doudeauville. En 1910, la duchesse de Doudeauville, née princesse Louise Radziwill, fit construire d'importants immeubles de rapport. Le savant et astronome Pierre-Simon de Laplace a vécu à ce numéro ainsi que le rappelle une plaque. L'écrivain et ancien diplomate Romain Gary y a habité et s'y est donné la mort le . Jean Seberg , après son divorce de Romain Gary, s'installera dans un autre appartement de l'immeuble ;
  • n o  110 : l' artiste peintre James Abbott McNeill Whistler (1834-1903) a vécu dans cet immeuble de 1892 à 1901 [ 6 ] . En fond de cour, atelier et habitation construits en 1812 pour lui-même par Louis-Pierre Baltard , père de l'architecte Victor Baltard  ;
  • n os  118- 120  : deux hôtels jumelés dont les cours sont séparées par un mur mitoyen, construits en 1713 - 1715 par Claude Nicolas Lepas-Dubuisson pour la Société des Missions étrangères de Paris . L'hôtel du n o  118 est connu sous le nom d' hôtel de Clermont-Tonnerre , du nom du locataire à la fin du XVIII e  siècle. François-René de Chateaubriand s'y est installé en 1838 et y est mort en . Les portails, qui représentent les quatre parties du monde sur lesquelles s'exerce l'apostolat des Missions étrangères, sont d'une qualité exceptionnelle : ils sont dus probablement à l'ornementiste Jean-Baptiste Tureau , dit Toro, pour la sculpture sur pierre des tympans, et au sculpteur Louis Dupin , qui a également exécuté une partie du décor intérieur, pour les vantaux des portes ;
  • n o  125 : le peintre Jean-Baptiste Corot y est né le  ;
  • n o  128 : Missions étrangères de Paris . La chapelle a été construite entre 1683 et 1689 par le maître maçon Lepas-Dubuisson (père de l'architecte des n os  118-120). Le grand logis, bâti sur l'arrière, date de 1732 ;

Notes et références

  1. Pierre Lavedan , Histoire de l'urbanisme à Paris , Paris, Hachette, 1975, p.  177 .
  2. Inauguration de la Place Gabriel Garcia Marquez sur le site de la mairie de Paris, le 23 juin 2017.
  3. « Elysée, gouvernement : ça déménage à tous les étages » , liberation.fr, 17 février 2017.
  4. ( en ) Jo Davidson, Between Sittings , Reed Books, 2007, chapitre 27, p.  151 ( ISBN   1406754641 )
  5. Nicolas Ungemuth, « Et Cléopâtre changea la face de Hollywood », Le Figaro Magazine , semaine du 7 juillet 2017, pages 72-73.
  6. Plaque commémorative.

Voir aussi

Bibliographie

  • Bruno Pons et Anne Forray-Carlier (dir.), La Rue du Bac , Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, 1991 ( ISBN   2905118334 )

Articles connexes

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article rue du bac de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Les bonnes choses se cachent entre les épines..

Tsachoua (Douala)

Votre citation

Le clip du jour

Nigeria - Olamide - Wo!!

Voir le clip

Un portail par pays