Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicholas Murray Butler , né à Elizabeth (New Jersey) le et mort à New York le (à 85 ans) , est codétenteur aux côtés de Jane Addams du Prix Nobel de la paix en 1931 , président de l' université Columbia de 1902 à 1945 et président de la fondation Carnegie pour la Paix Internationale de 1925 à 1945.

Biographie

Second à partir de la droite, Nicholas Butler est reçu à l'Académie française, à Paris, en 1921. Louis Duchesne est à l'extrême gauche.


Diplômé de Columbia, il poursuit ses études à Paris et à Berlin . En 1901 , il devient le président de l'université Columbia. Il est membre du Parti républicain et délégué à la convention républicaine de 1888 à 1936 .

En 1912 , à la suite du décès du vice-président James Sherman , il est candidat à la vice-présidence au côté du président sortant William H. Taft . Au jour de l'élection, ils ne recueillent que 23 % des suffrages (8 sièges de grands électeurs ) et sont devancés par la candidature dissidente de Theodore Roosevelt avec 27 % des voix. C'est finalement le démocrate Woodrow Wilson qui est élu avec 42 % des voix.

En 1920 , il se présente aux primaires républicaines, mais il est devancé par Warren G. Harding et échoue de nouveau en 1928 . En 1931 , il reçoit le Prix Nobel de la paix pour sa promotion du Pacte Briand-Kellogg . Entre 1928 et 1946 , il est également président de Pilgrims Society .

Voir aussi

Bibliographie

Josepha Laroche , Une représentation américaine de la paix : l'actualité de Nicholas Murray Butler , Revue d'histoire diplomatique , (1), 1993, pp. 5-24.

Nadine Akhund, Stéphane Tison, En guerre pour la paix. Correspondance Paul d'Estournelles de Constant et Nicholas Murray-Butler (1914-1919) , Paris, Alma, 2018, 550 p.

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicholas Butler de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Seul le travail paye..

Rosalina (Montréal)

Votre citation

Le clip du jour

Nigeria - Tiwa Savage, Kizz Daniel, Young John - Ello Baby

Voir le clip

Un portail par pays