Sauter à la navigation Sauter à la recherche

John Mitchell
Illustration.
John Mitchell aux alentours de 1970.
Fonctions
67 e procureur général des États-Unis
Président Richard Nixon
Gouvernement Administration Nixon
Prédécesseur Ramsey Clark
Successeur Richard Kleindienst
Biographie
Nom de naissance John Newton Mitchell
Date de naissance
Lieu de naissance Détroit ( Michigan )
( États-Unis )
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Washington, D.C.
( États-Unis )
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université Fordham
Profession Avocat

John Newton Mitchell
Procureurs généraux des États-Unis

John Newton Mitchell , né le à Détroit (Michigan) et mort le à Washington, D.C. , est un avocat et homme politique américain . Membre du Parti républicain , il est procureur général des États-Unis entre 1969 et 1972 dans l' administration du président Richard Nixon .

Biographie

John Newton Mitchell est né à Détroit dans le Michigan et a grandi à Long Island dans l' État de New York . Après avoir étudié le droit à l' université Fordham , il est avocat à New York de 1938 à 1968. Officier de marine durant la Seconde Guerre mondiale , il reçoit la Silver Star et deux fois la Purple Heart pour blessure au combat.

Il rencontre Richard Nixon en 1967 à l'occasion de la fusion de leurs sociétés et devient son conseiller électoral lors de la campagne présidentielle de 1968 . En janvier 1969, il est nommé procureur général des États-Unis . Il se fait l'avocat de « la loi et l'ordre », justifiant à ses yeux une restriction des libertés civiles, est favorable à la mise sur écoutes sans ordre d'un tribunal, et refuse de gérer le dossier des droits civiques . En avril 1970, il annonce des poursuites contre les Weathermen , accusés d'avoir organisé les Days of Rage   (en) , des émeutes à Chicago l'année précédente. Il démissionne en 1972, pour préparer la nouvelle campagne électorale présidentielle de Nixon, à la tête du Comité pour la réélection du président .

Lors du scandale du Watergate , il est compromis par James McCord, l'un des « plombiers » responsable du cambriolage du siège du Parti démocrate en juin 1972 . Dès juillet 1972, il démissionne de la présidence du comité [ 1 ] . L'enquête révéla que le Comité pour la réélection du président servait notamment d'intermédiaire pour financer des opérations d'espionnage politique. En février 1975 , John Newton Mitchell est reconnu coupable par le tribunal du district de Columbia de conspiration, obstruction à la justice et parjure. Il passe 19 mois en prison, devenant ainsi le seul procureur général à être condamné pour activités illégales.

Notes et références

  1. Time , « Republicans : Holding the Phone », Consultable en ligne .
Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John Newton Mitchell de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Ne jette pas la pierre à tous les Hommes, car si certaines rencontres détruisent une existence, il y en a d'autres qui la construisent..

SIM-KOOL (Genève)

Votre citation

Un portail par pays