Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'organisation en secteurs de la ligne Maginot.

Le secteur fortifié du Bas-Rhin est une partie de la ligne Maginot , situé entre le secteur fortifié de Haguenau au nord et le secteur fortifié de Colmar au sud.

Il forme une ligne le long de la rive gauche du Rhin , protégeant la ville de Strasbourg , entre Drusenheim et Diebolsheim (dans le Bas-Rhin ). Les fortifications du secteur sont composées essentiellement de casemates d'infanterie le long du fleuve.

Organisation et unités

Insigne du 70 e RIF.

D'abord sous commandement de la 20 e région militaire ( QG à Nancy [ 1 ] ) jusqu'à la déclaration de guerre, le secteur passe alors sous commandement de la 5 e  armée  : il est sous l'autorité du 17 e  corps d'armée , renforcé par la 62 e  division d'infanterie ( de réserve, série B ). Le , le secteur change de nom, devenant la 103 e  division d'infanterie de forteresse (« division de Strasbourg »), perdant à cette occasion le sous-secteur d'Herrlisheim qui passe sous les ordres du secteur de Haguenau.

Article connexe : Armée française en 1940 .

Le secteur est divisé en trois puis deux sous-secteurs fortifiés, avec les unités suivantes comme équipages des casemates ainsi que comme troupes d'intervalle stationnées entre ceux-ci après la mobilisation :

L'artillerie du secteur est composée du 155 e régiment d'artillerie de position (trois groupes de position avec vingt-quatre canons de 75  mm modèle 1897 , huit 145  mm L 1916 Saint-Chamond, huit 150  mm T 1917 Fabry et douze 155  mm L 1877 de Bange [ 2 ] ). À ces moyens se rajoutent le 237 e RI de SF (régiment d'infanterie de secteur fortifié), le 226 e RI de SF et le 205 e RR (régiment régional), ces deux derniers régiments affectés à la place de Strasbourg.

Composants

Le franchissement du Rhin est interdit par la construction dès 1930 de deux lignes de défense, d'une part une première ligne de casemates CORF sur la berge de la rive gauche du fleuve (dite « ligne de la berge »), d'autre part une seconde ligne un peu plus en arrière, composée d'abris et de casemates (dite « ligne des abris »). À partir de 1931 , commence la construction d'une troisième ligne (dite « ligne des villages »), constituée elle aussi de casemates CORF.

Au nord, le sous-secteur de Strasbourg est constitué uniquement de la ligne de berge, sans profondeur pour éviter le bombardement de la ville. Le pont de Kehl est barré (le pilier ouest est dynamité le ), les anciens forts allemands sont partiellement réoccupés (construction de deux casemates dans le fort Ducrot ; réemploi de la batterie des Cerisiers, du fort Rapp , du fort de Mutzig , etc.), le tout est renforcé par une série de blockhaus MOM [ 3 ] dans les faubourgs.

Au sud, dans le sous-secteur d'Erstein, la densité des casemates est particulièrement faible de Plobsheim à Erstein (les bords du fleuve y sont escarpés), mais est plus importante de Gerstheim à Diebolsheim (proximité du pont de Gerstein et du bac de Rhinau ) [ 4 ] .

Casemates d'infanterie
Article détaillé : Casemate d'intervalle .
  • Drusenheim Nord
  • Drusenheim Centre
  • Drusenheim Sud
  • Neuried
  • Offendorf
  • Gambsheim Nord
  • Gambsheim Centre
  • Gambsheim Sud
  • Muhlrhein
  • Bettenhoffen
  • Kilstett
  • Kinzig Nord
  • Kinzig Sud
  • Bassin aux Pétroles
  • Sporeninsel
  • Bassin de l'Industrie
  • Champ de Courses
  • Petit Rhin
  • Musau
  • Ruchau
  • Hackmessergrund
  • Rohrsehollen
  • Paysans
  • Auberge
  • Christian
  • Stall
  • Cosaques
  • Plobsheim
Abris
  • Ancienne Redoute
  • Kaebelgrund
  • Haugrund

Histoire

Article connexe : Histoire de la ligne Maginot .

Notes et références

  1. En 1939, la 20 e  région militaire comprend les départements de Meurthe-et-Moselle (moins l' arrondissement de Briey , les cantons de Thiaucourt et de Pont-à-Mousson ), de la Moselle (arrondissements de Sarrebourg , de Château-Salins , de Sarreguemines et de Forbach ), du Bas-Rhin (moins le canton de Marckolsheim ) et des Vosges .
  2. Se rajoutent d'une part les onze canons de 105  mm des forts ex-allemands de Strasbourg, d'autre part les neuf canons de 100  mm et les huit canons de 150  mm du fort de Mutzig . Source : Jean-Yves Mary et Alain Hohnadel , op. cit. , t.  2, p.  182 .
  3. Le niveau de protection d'une casemate de la ligne Maginot dépend de son modèle et de sa période de construction. De 1928 à 1935 sont construits les modèles les plus puissamment protégés : les casemates et ouvrages CORF (Commission d'organisation des régions fortifiées), avec des murs et dalles épais jusqu'à 3,5 mètres de béton). Puis viennent à partir de 1935 les blockhaus MOM (main-d'œuvre militaire), avec de 0,60 à 1,5  m de béton, avec des modèles très variés selon la région : RFM (région fortifiée de Metz), RFL (région fortifiée de la Lauter), 1 re , 2 e , 20 e et 7 e RM ( région militaire ). Les MOM les plus protégés sont appelés FCR (fortification de campagne renforcée). De 1937 à 1940, la STG (Section technique du génie) standardise les constructions, avec une protection de 1,50 à 2  m de béton.
  4. Jean-Yves Mary et Alain Hohnadel , op. cit. , t.  3, p.  142-145 .

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Jean-Bernard Wahl , 200 km de béton et d'acier, la Ligne Maginot en Alsace , Thionville, Gérard Klopp Éditions, , 359  p.
  • Jean-Bernard Wahl , La Ligne Maginot en Alsace : 200 kilomètres de béton et d'acier , Steinbrunn-le-Haut, Éd. du Rhin, , 438  p. ( ISBN   2-86339-034-1 ) .
  • Jean-Yves Mary , Alain Hohnadel , Jacques Sicard et François Vauviller ( ill.  Pierre-Albert Leroux), Hommes et ouvrages de la ligne Maginot , t.  1, Paris, éditions Histoire & collections, coll.  « L'Encyclopédie de l'Armée française » ( n o  2), ( réimpr.  2001 et 2005), 182  p. ( ISBN   2-908182-88-2 ) .
    • Hommes et ouvrages de la ligne Maginot , t.  2 : Les formes techniques de la fortification Nord-Est , , 222  p. ( ISBN   2-908182-97-1 ) .
    • Hommes et ouvrages de la ligne Maginot , t.  3 : Le destin tragique de la ligne Maginot , , 246  p. ( ISBN   2-913903-88-6 ) .
  • Jean-Louis Burtscher , La ligne Maginot à Strasbourg : faits de guerre méconnus, 1939-1945 , Barr, le Verger éd., , 195  p. ( ISBN   978-2-84574-090-7 ) .

Liens externes

Localisation
Descriptions et photos

Articles connexes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Secteur fortifié du Bas-Rhin de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

La chance a son jour..

Kake (Kankan)

Votre citation

Le clip du jour

Nigeria - Tiwa Savage, Kizz Daniel, Young John - Ello Baby

Voir le clip

Un portail par pays