Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giuliano Bignasca
Illustration.
Fonctions
Coordinateur de la Ligue des Tessinois (Lega)

( 22 ans, 1 mois et 18 jours )
Successeur Attilio Bignasca
Conseiller national

( 3 ans, 11 mois et 24 jours ) [ 1 ]
Législature 46 e ( 1999 - 2003 )

( 5 mois et 20 jours ) [ 1 ]
Législature 44 e ( 1991 - 1995 )
Biographie
Date de naissance [ 1 ]
Lieu de naissance Lugano , Suisse
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Canobbio
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Ligue des Tessinois
Profession Entrepreneur

Giuliano Bignasca , né le à Lugano et décédé le à Canobbio , est un homme politique et homme d'affaires suisse .

Président du mouvement de la Ligue des Tessinois (Lega), qu'il fonde en 1991 avec une référence explicite à la Ligue lombarde - Ligue du Nord d' Umberto Bossi , il siège au Conseil national en 1995 et de 1999 à 2003 .

Biographie

Originaire de Sonvico [ 1 ] , ce tailleur de pierre de formation, footballeur au FC Lugano dans sa jeunesse, dirige avec son frère Attilio Bignasca une entreprise de construction [ 2 ] et siège au conseil d'administration de plusieurs sociétés [ 1 ] .

En 1990 , il fonde, en collaboration avec Flavio Maspoli , Il Mattino della domenica [ 2 ] , un hebdomadaire dominical distribué gratuitement, puis la Ligue des Tessinois , dont il se proclame président à vie, en 1991 [ 2 ] . Son parti parvient à entrer au gouvernement cantonal en 1995 avec Marco Borradori [ 2 ] .

Bignasca siège au Conseil national comme représentant du canton du Tessin du 13 juin au 3 décembre 1995 puis est élu lors des élections fédérales de 1999 , siégeant à nouveau du 6 décembre 1999 au 30 novembre 2003 [ 1 ]  ; il siège également au Conseil municipal (exécutif) de Lugano, où il dirige le département du sport et des loisirs de 2000 à sa mort [ 2 ] .

Aux élections cantonales du 1 er  avril 2007 , son fils Boris est élu au Grand Conseil . En 2008 , il est condamné par le tribunal de district de Bellinzone pour avoir appelé dans son hebdomadaire à vandaliser des radars de contrôle routier contre paiement d'une récompense [ 3 ] .

Aux élections cantonales du 10 avril 2011 , la Lega confirme son poids politique, obtenant 22,84 % des voix derrière le Parti libéral-radical et ses 25,15 % des voix [ 4 ] Grâce à une alliance électorale avec l' Union démocratique du centre , elle obtient une majorité relative au Conseil d'État, avec 29,78 % des voix, dépassant pour la première fois le Parti libéral-radical et ses 24,95 % [ 5 ] .

Giuliano Bignasca meurt subitement le 7 mars 2013 à l'âge de 67 ans [ 2 ] , [ 6 ] .

Références

  1. a b c d e et f «  Biographie de Giuliano Bignasca  » , sur le site web de l' Assemblée fédérale suisse .
  2. a b c d e et f «  Giuliano Bignasca est décédé  » , sur 20min.ch , (consulté le 7 mars 2013 ) .
  3. (it) «  Condannato leader Lega Bignasca  » , sur swissinfo.ch , (consulté le 7 mars 2013 ) .
  4. (it) «  Elezioni cantonali 2011  » , sur ti.ch , (consulté le 7 mars 2013 ) .
  5. (it) «  Elezioni cantonali 2011  » , sur ti.ch , (consulté le 7 mars 2013 ) .
  6. (it) «  Morto Giuliano Bignasca leader della Lega dei Ticinesi  » , sur laprovinciadicomo.it , (consulté le 7 mars 2013 ) .
(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article de Wikipédia en italien intitulé «  Giuliano Bignasca  » ( voir la liste des auteurs ) .

Lien externe

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giuliano Bignasca de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Un portail par pays