Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Père Dominique Pire
Le Père Pire en 1958
Nom de naissance Georges Charles Clément Ghislain Pire
Naissance
Leffe
Décès
Louvain
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Pays de résidence Belgique
Activité principale
Autres activités
fondateur des Îles de paix , de l' Université de Paix et de l'Aide aux personnes déplacées (APD)
Distinctions

Le Père Dominique Pire ( Georges Charles Clément Ghislain Pire ), né à Leffe , près de Dinant en Belgique, le et décédé à Louvain , Belgique, le est un prêtre et religieux dominicain belge qui reçut le Prix Nobel de la paix en 1958 pour son travail en faveur des réfugiés après la Seconde Guerre mondiale .

Biographie

Georges Pire devint religieux dominicain en 1932 , lorsqu'il prononça ses vœux et adopta le nom de « Dominique », qui est celui du fondateur de l'ordre des Dominicains. Après des études de théologie et de sciences politiques , il revint au couvent de la Sarte à Huy , Belgique où il commença son engagement social avec les familles défavorisées de la région. Au cours de la Seconde Guerre mondiale , Pire servit comme aumônier de la résistance et participa activement à l'exfiltration de pilotes alliés, par exemple. Il reçut de nombreuses médailles après la guerre.

En 1949 , il commença à s'intéresser au problème des réfugiés de guerre et écrit un livre à ce propos " Du Rhin au Danube avec 60 000 D. P" . Il fonda une organisation pour aider ces réfugiés qui se chargeait du parrainage de familles et, après 1950 , construisit une série de villages en Allemagne et en Autriche pour aider à se loger, puisant les ressources de son engagement humanitaire et social dans sa foi chrétienne , mais refusant d'en faire une condition pour ceux qu'il aidait.

Après avoir reçu le prix Nobel de la paix en 1958 , son engagement en faveur de la paix se poursuivit avec la création de l'université de paix dont le but était de former les futurs leaders du monde à une plus grande compréhension mutuelle. Plus tard convaincu qu'il ne pourrait y avoir de paix sans éliminer la pauvreté , il fonda Îles de paix , une ONG consacrée à l'appui des populations rurales dans les pays en voie de développement. De son vivant, des projets furent initiés au Bangladesh et en Inde .

Il est décédé de complications post-opératoires.

Plus de trente ans après sa mort, les quatre organisations qu'il a fondées sont encore actives.

Organisations fondées par Dominique Pire

Œuvres

  • Bâtir la paix , Bruxelles, 1966.
  • Vivre ou mourir ensemble , Bruxelles, 1969.

Archives

Environ 40 mètres linéaires d'archives du Père Dominique Pire, des années 1930 à 1970, sont conservées aux Archives de l'État à Namur . La déclaration de don des archives du Père Dominique Pire aux Archives de l'État à Namur a été signée en janvier 2016 au nom des associations sans but lucratif Service d'Entraide Familiale, Aide aux Personnes déplacées, Université de Paix et Les Amis des Îles de Paix et de l'Action Pain de la Paix.

Bibliographie

  • Gérard Schuffenecker: Une révolution tranquille , Fondation Pire, Huy, 1979.
  • Hugues Vehenne: Dominique Pire. Souvenirs et entretiens , Julliard, Paris, 1959.
  • P.-Y. Materne : Dominique Pire, Prix Nobel de la Paix , in Vies consacrées , 2004, vol. 76, p. 33-45.
  • Servais Pinckaers: Dialogue and Action for Peace: Dominique Pire (1910-1969) , in F. Compagnoni – H. Alford (ed.), Preaching Justice , Dominican Publications, Dublin, 2007, p. 137-148.
  • Guido Van Damme: Le Père Pire, Prix Nobel de la Paix 1958 , Éditions Fidélité, Namur, 2008.

Liens externes

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dominique Pire de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Citation du jour

Le ying et le yong, l'amour et la haine. On crois toujours que le danger nous vient de l'occident alors qu'en réalité il commence juste au seuil de nos portes. La trahison est l'un des plus grands crimes à mon sens..

Essaheli (Alger)

Votre citation

Le clip du jour

Tanzanie - Diamond Platnumz - The One

Voir le clip

Un portail par pays