Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La collectivisation est un processus d'appropriation collective des moyens de production  : les terres, les usines , les entreprises , etc. Elle fut menée par le gouvernement de Joseph Staline en Union soviétique entre 1929 et 1940.

Les partisans de la collectivisation s'opposent à l'économie capitaliste et même coopérative , en tant que négation de la propriété privée (individuelle, associative ou étatique) des moyens de production.

La « collectivisation » a concerné une grande partie du Bloc de l'Est , mais elle a aussi été pratiquée à Cuba dans les années 1960 , au Vietnam en 1954 , en Corée du Nord dans les années 1950 et la Chine lors du Grand Bond en avant . Il s'agissait en réalité plus de nationalisation .

Collectivisation en URSS

La « collectivisation » a débuté en URSS en 1929, quelques années après la mort de Lénine et de la fin de sa politique libérale NEP . Elle s'est traduite d'abord par la création des fermes agricoles collectives ( kolkhozes ) dans les campagnes.

En 1938, 97 % des terres sont collectivisées. L'évolution du système social de la collectivisation a échoué avec les conséquences d'un immense exode rural des paysans pour trouver du travail en ville ou sur les chantiers du Nord et de la Sibérie , ce qui a provoqué la désertification des campagnes.

Bibliographie

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe

Notes et références

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Collectivisation de Wikipédia (Historique).

Commentaires

Un portail par pays