Au Gabon, Bolloré à nouveau dans le collimateur des autorités ...

 La note pourrait être salée pour Bolloré Transport & Logistics. L'Office des ports et rades du Gabon, dirigé par Sayid Abeloko, réclame au groupe 12 millions d'euros, au titre de diverses taxes non encore perçues. Une rencontre est prévue d'ic

Source: Jeune Afrique | 14-11-2018

Commentaires

Un portail par pays