Burkina Faso : l'homme d'affaires Salif Ouédraogo bientôt autorisé à ...

 Le 11 janvier, en effet, la cour d'appel de Ouagadougou, statuant en dernier ressort, a annulé les poursuites pour « complicité de tentative d'assassinat » dont il faisait l'objet. Celles-ci avaient été engagées par un cadre de la British Amer

Source: Jeune Afrique | 28-03-2017

Commentaires

Un portail par pays